fbpx
Emploi, International / 09.09.2016

Les milliers d’emplois perdus -ou plutôt sacrifiés- en à peine quelques jours en Belgique, ont plongé les politiques, les citoyens et les syndicats dans la colère et l’incompréhension. Caterpillar, AXA, IBM… Les annonces successives de restructuration massive ont évidemment été brutales pour les travailleurs, frappés malgré les nombreux efforts de qualification et de flexibilité qu’ils ont consentis. Après le choc, il est tentant de chercher les responsabilités et de pointer du doigt en ultime recours les manquements de l’Europe, catalyseur de tous les maux sociaux et économiques. L’attitude arrogante de multinationales comme Caterpillar, qui délocalisent et licencient à tour de bras tout en distribuant de plantureux dividendes à ses actionnaires, révèle effectivement les travers et défaillances des politiques européennes néolibérales. Depuis dix...

Commerce, International / 31.08.2016

La Commission européenne, soutenue par les libéraux et conservateurs du Parlement européen, s’entête à faire adopter, par tous les moyens, les accords de partenariat économique (APE) avec l’Afrique. Mais elle a fait preuve ce jour, en Commission de Commerce international (INTA), d’une incohérence et d’une imprécision rares qui ne laissent plus aucun doute sur le malaise que ces accords provoquent entre les partenaires. Pendant que le TTIP concentre toute l’attention des médias, la DG Trade poursuit dans l’ombre les négociations des APE avec les pays partenaires africains. Confrontée aux réticences de certains États inquiets de l’impact négatif des APE sur leur développement, la Commission européenne a dégainé juste avant l’été sa nouvelle arme : les « actes délégués », qui prévoient...

Commerce, International / 14.07.2016

L’accord de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne et les États membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (CDAA ou SADC, qui comprend le Botswana, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, le Swaziland et l’Afrique du Sud) a été voté ce jeudi matin en Commission Commerce international (INTA) du Parlement européen. « J’ai pour ma part voté contre cet accord déséquilibré par un rapport de force à l’avantage, encore et toujours, des Européens qui persistent et s’entêtent dans une relation de dominant/dominé avec l’Afrique », insiste la députée européenne Marie Arena. Il aura fallu à la Commission européenne dix années de négociations, de pressions politiques et de menaces, pour obtenir la signature des États africains à des accords de partenariat...

Commerce, International / 12.07.2016

Ce jeudi 14 juillet, la Commission du Commerce international (INTA) votera l’accord de partenariat économique entre l’Union européenne et ses Etats membres d’un part, et les États membres de l’APE de la Communauté de développement de l’Afrique australe (le CDAA ou SADC, qui comprend le Botswana, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, l’Afrique du Sud et le Swaziland). Sans présumer du résultat du vote, l’on peut s’attendre à un soutien large des députés à l’APE. En tant que membre d’INTA, je voterai pour ma part un grand « NON », et ce pour plusieurs raisons essentielles à mes yeux : 1. Le principe de réciprocité introduit dans les APE impose une exigence de libéralisation équivalente pour toutes les parties signataires, en ne...

Commerce, International / 07.07.2016

Aveuglée par une politique de libre-échange poussée à l’extrême, la Commission européenne s’apprête à imposer à plusieurs États africains, dans l’indifférence quasi-totale, des Accords de Partenariat Économique (APE) déséquilibrés par un rapport de force à l’avantage du continent européen. Malgré les mises en garde nombreuses et répétées sur les effets dramatiques de tels accords sur le développement de la plupart des pays ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique), une partie de la classe politique, des négociateurs et États-membres, mettent en sourdine leur impact sur les populations au nom d’un ultra-libéralisme débridé mais censé profiter à tous. En coulisses, la Commissaire au Commerce Cécilia Malmström est donc sur le point de réussir un véritable coup de force : faire ratifier par les pays ACP des accords de...

Femme, International / 06.07.2016

If Pakistan wants to continue enjoying the benefits of its trade partnership with the EU, it must abide by its international commitments to protect women against violence, says Maria Arena. On 9 June 2016, a 16 year-old girl named Zeenat Bibi was killed in Pakistan after being set ablaze by her parents for marrying against their will. A few days earlier, Maria Sadaqat, a young schoolteacher, was also burned alive and suffered serious burns to 85 percent of her body. Her “crime” was that she turned down a marriage proposal from the son of the owner of a school she had been teaching at. That same month, Muqaddas Tawfeeq, who was eight months pregnant, was visiting a maternity clinic for a...

International / 25.06.2016

Maria Arena,  anciennement ministre belge de l’emploi et de la formation, ministre de l’éducation et ministre fédérale de la fonction publique; est actuellement député européenne. Elle a fait siennes des questions d’Afrique et défend hargneusement ses idées au sein de a grosse machine Euro-Parlementaire. La socialiste a accepté de nous recevoir dans son bureau pour aborder principalement deux questions, à savoir la situation politique en République Démocratique du Congo, le positionnement de l’Union Européenne impulsée par une résolution du groupe socialiste adoptée par l’ensemble des parlementaires; et ces nouveaux accords « gagnants-perdants » de partenariat économique entre l’Europe et l’Afrique. Mme Arena, quel est le but de cette résolutions parlementaire que vous avez initié? En d’autres termes, quel sera le rôle...

International / 21.04.2016

These past few weeks, several statements have been made regarding the EU guidelines on settlement products adopted on 11 November 2015, namely the EU decision to label products that are imported from Israeli settlements in the occupied territories. These statements are particularly troubling as they cause damage to the image of the EU, which has to speak with one voice on the international scene. The EU position regarding the Middle East has always been clear and has been reiterated in the Council conclusions of 18 January 2016: “settlements are illegal under international law, constitute an obstacle to peace and threaten to make a two-state solution impossible”. This position has always been the one of the European Parliament, which has unequivocally...

International / 18.04.2016

Objet: VP/HR – Le mur de séparation entre Israël et la Palestine: légalité du versement de fonds de l’Union à la société de sécurité Elbit L’ONG israélienne B’Tselem nous a fait part du projet d’Israël[1] de reprendre la construction du mur de séparation illégal dans les territoires palestiniens occupés après que des résidents ont été informés, par voie d’affiches, que d’importantes bandes de terres allaient être saisies pour la construction du mur. Bien que le Conseil ait exprimé à plusieurs reprises son opposition à la construction du mur, par laquelle Israël annexe illégalement une part importante des territoires palestiniens, rien ne semble arrêter le gouvernement israélien. Question avec demande de réponse écrite E-001123/2016 à la Commission (Vice-Présidente / Haute Représentante) Article 130 du...

Commerce, International / 11.07.2015

Le Parlement européen votera la semaine prochaine une résolution sur l’accord de libre-échange Europe-États Unis (TTIP). Les Eurodéputés sont très partagés sur ce texte qui a pour but de donner une liste de lignes rouges que les négociateurs ne devraient pas franchir. Un compromis sur la polémique question de la clause d'arbitrage (ISDS) a été mis sur la table par le Président du Parlement. « La résolution ne va pas assez loin et certaines lignes rouges sont transgressées, dont le rejet de l'ISDS. Dans l’état actuel, les délégations PS-SPA voteront contre la résolution TTIP» expliquent les députés socialistes belges Marie Arena,Kathleen Van Brempt, Hugues Bayet et Marc Tarabella . Le moins que l’on puisse dire, c’est que le TTIP divise au sein...