Commerce, International / 11.12.2018

Les eurodéputés socialistes belges voteront unanimement CONTRE cet accord mercredi midi en séance plénière du parlement européen ! Avec l’accord commercial UE-Japon, dit de nouvelle génération, qui sera soumis au vote du Parlement européen ce mercredi, l’UE s’apprête à donner un coup d’accélérateur au modèle ultralibéral, ignorant une fois de plus les critiques légitimes des citoyens, des syndicats et des mouvements sociaux. Les eurodéputés socialistes belges voteront unanimement CONTRE cet accord mercredi midi en séance plénière du parlement européen ! Ni le repli protectionniste nationaliste ni la volonté entêtée de la Commission à maintenir le statu quo ultralibéral sur le commerce ne sont la solution. Le Commerce international ne cessera de perdre en légitimité et d’alimenter lui-même les réactions de repli protectionniste que s’il change fondamentalement. A l’heure où les citoyens ne cessent...

International / 13.07.2018

Marie Arena (PS), députée européenne et conseillère communale à Forest, a répondu aux questions de Jean-Jacques Deleeuw ce vendredi sur BX1. Elle est d’abord revenue sur le sommet de l’OTAN, qui s’est déroulé mercredi et jeudi à Bruxelles et durant lequel le président des États-Unis Donald Trump a annoncé que les pays alliés devront augmenter leur budget pour financer l’OTAN. « La tactique de Trump, c’est celle de la déstabilisation. Cette tactique est juste motivée par le business. Trump veut juste défendre l’armement américain et son industrie », explique Marie Arena. « Trump utilise la fragilité européenne : il soutient Salvini en Italie, Erdogan en Turquie… Il sème la zizanie en Europe, il divise pour régner ». Elle estime que les...

Commerce / 22.05.2018

Les thèmes de la mondialisation, de l’ouverture des marchés et de leurs effets font aujourd’hui partie de notre quotidien de citoyens européens. Si nous sommes convaincus que l’Europe doit être plus sociale cela passera aussi par une  politique commerciale plus équilibrée. Il est temps de casser cette vision binaire du commerce qui se traduit par le protectionnisme à la Trump  ou le libre-échange dérégulé qui serait le modèle défendu par l’Europe. Ces deux voies sont pour nous dangereuses car destructrices de bien-être. La globalisation est un fait, mais le seul moyen de la maîtriser, c’est d’y insérer des règles protectrices, au service des citoyens et de la planète. La politique commerciale offre un levier puissant pour aller dans ce sens. Au vu...

Commerce / 21.09.2017

Ce 21 septembre 2017, l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne  « CETA » entrera en vigueur de manière provisoire. Un accord très insatisfaisant Cette journée est, sans aucun doute, une journée sombre pour tous ceux - des députés européens, syndicats, scientifiques, organisations académiques, associations de consommateurs, magistrats, PMEs et ONG’s- qui, depuis deux ans, avaient exprimé leurs plus vives critiques envers cet accord qu’ils jugent déséquilibré, en faveur des multinationales et au détriment des grands défis de notre siècle, notamment la lutte contre le changement climatique, les droits sociaux et environnementaux. La pression politique effectuée par les Socialistes au Parlement européen et par le Gouvernement Wallon, a permis le blocage  du mécanisme, appelé « ICS », permettant aux investisseurs d’attaquer...

Commerce / 25.05.2017

La semaine dernière, la Commission européenne publiait un document de réflexion, intitulé « Maîtriser la Mondialisation », dont une partie est consacrée au commerce. Pour la première fois, elle reconnaît certains effets négatifs de la mondialisation - l’augmentation des inégalités, notamment - mais, une fois encore, elle reste trop timide sur les propositions pour y remédier. Et pourtant, s’il y a bien une matière sur laquelle la Commission devrait revoir son approche, c’est bien sa politique commerciale. Depuis des années et encore plus depuis l’arrivée de Trump et sa stratégie du rapport de force le libre- échangisme à outrance est présenté comme la seule réponse. La Commission accélère ainsi ses négociations avec le Mexique, le Japon, le Mercosur ou le Chili, dessine...

Commerce / 24.03.2017

Comme pour l’accord CETA la Commission Européenne persiste et signe pour la non transparence totale dans les négociations. Elle fait valoir un accord politique entre l’Union européenne et le Japon sans même avoir publié le moindre contenu concernant le mandat de négociation qu’elle s’est vue confiée par le Conseil en 2013. L’accord UE/Japon s’inscrit également dans la libéralisation à tout va des services en adoptant comme dans le CETA le principe des listes négatives. Alors que les citoyens sont asphyxiés et ne supportent plus le modèle ultralibéral, la Commission s’engage à libéraliser tous les services qui ne seront pas exclus dans une annexe et actuellement cette annexe n’est pas disponible… Qui a parlé de transparence ? De plus, si cet accord promet l’échange...

Commerce / 03.03.2017

Pour la députée européenne, le traité de libre-échange conclu entre l’UE et le Canada crée de la divergence européenne plutôt que de la convergence. S’il ne déstabilisera pas l’Europe, les économies dominantes seront renforcées et certains secteurs seront favorisés au détriment de ceux en souffrance. L'Accord économique et commercial global (AECG) ou Comprehensive Economic and Trade Agreement (CETA) a été adopté par le Parlement européen le 15 février 2017, après 8 années d’âpres négociations. Effets du traité sur l’emploi et la concurrence, conséquences sur notre économie, mécanisme d’arbitrage État-entreprise… Tout autant de sujets faisant encore aujourd’hui l’objet de vifs débats et sur lesquels Marie Arena*, députée européenne (PSE, Belgique), a accepté de s’exprimer. *Marie Arena a voté contre l'adoption du traité le...

Commerce / 12.10.2016

Dernièrement, et pour des raisons diverses, les discours de mandataires publics européens au sujet du TTIP (link : TTIP/Accords transatlantiques: la Commission fausse les cartes) semblent remettre en cause sa conclusion, en tout cas à brève ou moyenne échéance.  Il n’en va pas de même du CETA (Accord Économique et Commercial Global Union européenne-Canada), dont la ratification semble prochaine. Pour justifier cette différence d’attitude, ce traité est présenté comme étant beaucoup plus positif ou, en tout cas, comme compensant les effets néfastes de la libéralisation via l’imposition de normes, en matières sociale et environnementale principalement. Pourtant, fondamentalement, les principes et surtout les conséquences du CETA seront tout aussi nocifs pour les économies européennes, en particulier pour leurs travailleurs, leurs consommateurs...

Commerce, International / 11.07.2015

Le Parlement européen votera la semaine prochaine une résolution sur l’accord de libre-échange Europe-États Unis (TTIP). Les Eurodéputés sont très partagés sur ce texte qui a pour but de donner une liste de lignes rouges que les négociateurs ne devraient pas franchir. Un compromis sur la polémique question de la clause d'arbitrage (ISDS) a été mis sur la table par le Président du Parlement. « La résolution ne va pas assez loin et certaines lignes rouges sont transgressées, dont le rejet de l'ISDS. Dans l’état actuel, les délégations PS-SPA voteront contre la résolution TTIP» expliquent les députés socialistes belges Marie Arena,Kathleen Van Brempt, Hugues Bayet et Marc Tarabella . Le moins que l’on puisse dire, c’est que le TTIP divise au sein...

Commerce / 17.09.2014

L’eurodéputée PS Marie Arena a interpellé mardi soir le commissaire européen au Commerce Karel De Gucht sur certaines dispositions contenues dans le projet d’accord économique et commercial global (CETA) entre l’Union européenne et le Canada. «En lisant le projet de texte, on s’est rendu compte qu’il contient une clause qui permet à des entreprises multinationales de participer à l’élaboration de décisions administratives», explique le porte-parole des socialistes belges au Parlement européen. Le texte autoriserait en effet des fonctionnaires canadiens ou européens à prendre des décisions qui modifieraient les normes européennes sans contrôle des parlements, et ces décisions pourraient être élaborées en collaboration avec des entreprises, craignent les députés PS. Marie Arena a également protesté contre le système de clause d’arbitrage prévu par...