fbpx
Environnement et santé / 01.04.2020

Le glyphosate et l’atrazine font partie des nombreux produits hautement toxiques, même à très faible dose, dont nous souhaitons interdire l’autorisation. Pourtant les sociétés Bayer, BASF, Corteva Agriscience, FMC, Syngenta s’entêtent à vouloir se faire du profit au dépit de la santé des gens. Avec l’aide de puissants lobbys, ces géants de l’agrochimie, ont réalisé plus du tiers de leur chiffre d’affaires mondial (4,8 milliards de dollars en 2018) avec des produits à base de substances toxiques qui sont interdites au sein de l’Union Européenne (UE). Parmi ces produits, on trouve au moins 54 substances classées cancérogènes, toxiques pour la reproduction ou perturbateurs endocriniens par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Quelques faits sur ces produits :  • Ils causent, chaque année, environ 25...

Emploi / 30.08.2017

Ce 30 août 2017, la Commission emploi et affaires sociales du Parlement européen s’est prononcée en faveur d’une réglementation assurant une meilleure protection des travailleurs contre les risques liés à des agents cancérigènes ou mutagènes sur leur lieu de travail. On estime en Belgique que le nombre de cancers professionnels oscillent entre 2600 à 5500 cas (soit 4 à 8.5 % de l’ensemble des cancers) observés, tandis qu’au niveau européen, sont recensés par moins 102.500 décès de travailleurs par an suite à des cancers causés par leurs conditions de travail. La prévention des cancers d’origine professionnelle reste donc une question de santé publique. La Commission européenne a travaillé sur une nouvelle proposition législative qui se déroulerait en deux phases : Une série de...

Emploi / 28.02.2017

On estime en Belgique que le nombre de cancers professionnels oscillent entre 2.600 et 5.500 cas (soit 4 à 8,5% de l’ensemble des cancers) observés chaque année tandis qu’au niveau européen, on estime à 102.500 décès par an des suites d’un cancer professionnel. C’est à l’initiative de la Belgique,  l’Allemagne et l’Autriche, que la Commission européenne a annoncé, courant  2015, un plan de réforme de la directive relative à la protection des travailleurs contre les risques liés à l’exposition  à des agents cancérigènes ou mutagènes au travail. Celle-ci a notamment précisé que ce plan se déroulerait en deux phases : une série de 13 substances seraient proposées courant 2016 et une seconde série serait ensuite proposée sous cette législature. Tout au...