Commerce, Emploi / 27.02.2018

Ce 27 Février 2018, la Commission Emploi du Parlement européen  a rejeté la proposition de la Commission sur la carte électronique européenne de services, dite « E-card ». Cette nouvelle proposition de la Commission réintroduirait « le principe du pays d’origine » pour les entreprises souhaitant prester leurs services à l’étranger. Les entreprises qui effectuent des prestations de services à l’étranger devraient répondre aux exigences administratives telles que prévues dans  leur pays d’origine, le pays d’accueil serait dès lors définitivement privé de moyens de contrôle efficaces à l’égard des entreprises étrangères prestant des activités sur son territoire. Marie Arena, eurodéputée PS : « Depuis le début, les socialistes, mais aussi les partenaires sociaux ont exprimé leurs plus vives inquiétudes quant au...