fbpx
Commerce, International / 12.07.2016

Ce jeudi 14 juillet, la Commission du Commerce international (INTA) votera l’accord de partenariat économique entre l’Union européenne et ses Etats membres d’un part, et les États membres de l’APE de la Communauté de développement de l’Afrique australe (le CDAA ou SADC, qui comprend le Botswana, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, l’Afrique du Sud et le Swaziland). Sans présumer du résultat du vote, l’on peut s’attendre à un soutien large des députés à l’APE. En tant que membre d’INTA, je voterai pour ma part un grand « NON », et ce pour plusieurs raisons essentielles à mes yeux : 1. Le principe de réciprocité introduit dans les APE impose une exigence de libéralisation équivalente pour toutes les parties signataires, en ne...

Commerce, International / 07.07.2016

Aveuglée par une politique de libre-échange poussée à l’extrême, la Commission européenne s’apprête à imposer à plusieurs États africains, dans l’indifférence quasi-totale, des Accords de Partenariat Économique (APE) déséquilibrés par un rapport de force à l’avantage du continent européen. Malgré les mises en garde nombreuses et répétées sur les effets dramatiques de tels accords sur le développement de la plupart des pays ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique), une partie de la classe politique, des négociateurs et États-membres, mettent en sourdine leur impact sur les populations au nom d’un ultra-libéralisme débridé mais censé profiter à tous. En coulisses, la Commissaire au Commerce Cécilia Malmström est donc sur le point de réussir un véritable coup de force : faire ratifier par les pays ACP des accords de...

Commerce / 05.07.2016

La Commission européenne  a rectifié mardi sa position sur la mixité de l’accord de libre-échange avec le Canada (CETA). La reconnaissance du caractère mixte du traité était une demande de tous les citoyens, parlementaires et gouvernements inquiets des effets dévastateurs du CETA. Mais l’effet d’annonce de la Commissaire au commerce Cecilia Malmström cache mal sa volonté tactique d’éviter les blocages éventuels des États membres en imposant une entrée en vigueur provisoire et globale du CETA. Dans le contexte post-Brexit et de crise de légitimité qui frappe les institutions, la Commission européenne ne pouvait continuer indéfiniment sa politique du « Business as usual » (link Accords commerciaux : Les gouvernements de l’Union européenne imposent le business as usual! ). Face à la...

International / 25.06.2016

Maria Arena,  anciennement ministre belge de l’emploi et de la formation, ministre de l’éducation et ministre fédérale de la fonction publique; est actuellement député européenne. Elle a fait siennes des questions d’Afrique et défend hargneusement ses idées au sein de a grosse machine Euro-Parlementaire. La socialiste a accepté de nous recevoir dans son bureau pour aborder principalement deux questions, à savoir la situation politique en République Démocratique du Congo, le positionnement de l’Union Européenne impulsée par une résolution du groupe socialiste adoptée par l’ensemble des parlementaires; et ces nouveaux accords « gagnants-perdants » de partenariat économique entre l’Europe et l’Afrique. Mme Arena, quel est le but de cette résolutions parlementaire que vous avez initié? En d’autres termes, quel sera le rôle...