Commerce Archives - Page 2 sur 3 - Marie Arena
46
archive,paged,category,category-commerce,category-46,paged-2,category-paged-2,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive
Commerce / 15.02.2017

Ce 15 février marque une étape importante dans la vie du Traité de libre- échange avec le Canada (CETA) puisque le Parlement européen votera sa ratification, et avec celle-ci son entrée en vigueur provisoire dans les semaines  suivant ce vote.  Si depuis plus de deux ans, les lobby des multinationales et les plus purs libéraux vantent ses mérites, on ne peut que constater qu’il est loin de faire l’unanimité auprès de ceux qui n’acceptent pas un commerce basé uniquement sur le profit. Pour preuve, une pétition rassemblant pas moins de 3.5 millions de signatures déposée lundi dernier aux portes du Parlement. Un accord déséquilibré Depuis ses débuts, le CETA est vivement critiqué pour être un accord déséquilibré en faveur des multinationales et au...

Commerce / 23.01.2017

Ce mardi 24 janvier la commission commerce international du Parlement européen (INTA) votera sur l’assentiment au Traité de libre-échange avec le Canada (CETA). « Le rapport de forces de cette commission, très libérale, laisse peu de place au doute sur le résultat du vote mais je ferai partie de celles et ceux qui diront NON à ce traité », dit Marie Arena, eurodéputée PS en charge du commerce. « Depuis le début de cette législature nous avons analysé, écouté des experts et débattu longuement de cet accord. Si le lobby des multinationales a été très fort depuis le début pour défendre bec et ongles le CETA, de nombreux experts et organisations en ce compris des académiques, des syndicats, des associations de...

Commerce / 12.10.2016

Dernièrement, et pour des raisons diverses, les discours de mandataires publics européens au sujet du TTIP (link : TTIP/Accords transatlantiques: la Commission fausse les cartes) semblent remettre en cause sa conclusion, en tout cas à brève ou moyenne échéance.  Il n’en va pas de même du CETA (Accord Économique et Commercial Global Union européenne-Canada), dont la ratification semble prochaine. Pour justifier cette différence d’attitude, ce traité est présenté comme étant beaucoup plus positif ou, en tout cas, comme compensant les effets néfastes de la libéralisation via l’imposition de normes, en matières sociale et environnementale principalement. Pourtant, fondamentalement, les principes et surtout les conséquences du CETA seront tout aussi nocifs pour les économies européennes, en particulier pour leurs travailleurs, leurs consommateurs...

Commerce, International / 14.09.2016

L’eurodéputée socialiste Marie Arena regrette l’adoption par le Parlement européen, ce mercredi à Strasbourg, de l’accord de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne et les États de la Communauté de développement de l’Afrique australe et orientale (CDAA – Lesotho, Botswana, Mozambique, Namibie, Afrique du Sud et Namibie). Cet accord purement commercial, vestige d’une relation bilatérale d’un autre temps, entre en contradiction totale avec les engagements européens en matière de politiques et d’objectifs de développement. Premier d’une série d’accords similaires (APE Afrique de l’Est et APE Afrique de l’Ouest) à être soumis au vote des parlementaires, l’APE CDAA peut paraître aux yeux de certains comme « un moindre mal ». « Oui, l’accord contient un chapitre sur le développement durable, mais il n’est...

Commerce, International / 31.08.2016

La Commission européenne, soutenue par les libéraux et conservateurs du Parlement européen, s’entête à faire adopter, par tous les moyens, les accords de partenariat économique (APE) avec l’Afrique. Mais elle a fait preuve ce jour, en Commission de Commerce international (INTA), d’une incohérence et d’une imprécision rares qui ne laissent plus aucun doute sur le malaise que ces accords provoquent entre les partenaires. Pendant que le TTIP concentre toute l’attention des médias, la DG Trade poursuit dans l’ombre les négociations des APE avec les pays partenaires africains. Confrontée aux réticences de certains États inquiets de l’impact négatif des APE sur leur développement, la Commission européenne a dégainé juste avant l’été sa nouvelle arme : les « actes délégués », qui prévoient...

Commerce, International / 14.07.2016

L’accord de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne et les États membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (CDAA ou SADC, qui comprend le Botswana, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, le Swaziland et l’Afrique du Sud) a été voté ce jeudi matin en Commission Commerce international (INTA) du Parlement européen. « J’ai pour ma part voté contre cet accord déséquilibré par un rapport de force à l’avantage, encore et toujours, des Européens qui persistent et s’entêtent dans une relation de dominant/dominé avec l’Afrique », insiste la députée européenne Marie Arena. Il aura fallu à la Commission européenne dix années de négociations, de pressions politiques et de menaces, pour obtenir la signature des États africains à des accords de partenariat...

Commerce, International / 12.07.2016

Ce jeudi 14 juillet, la Commission du Commerce international (INTA) votera l’accord de partenariat économique entre l’Union européenne et ses Etats membres d’un part, et les États membres de l’APE de la Communauté de développement de l’Afrique australe (le CDAA ou SADC, qui comprend le Botswana, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, l’Afrique du Sud et le Swaziland). Sans présumer du résultat du vote, l’on peut s’attendre à un soutien large des députés à l’APE. En tant que membre d’INTA, je voterai pour ma part un grand « NON », et ce pour plusieurs raisons essentielles à mes yeux : 1. Le principe de réciprocité introduit dans les APE impose une exigence de libéralisation équivalente pour toutes les parties signataires, en ne...

Commerce, International / 07.07.2016

Aveuglée par une politique de libre-échange poussée à l’extrême, la Commission européenne s’apprête à imposer à plusieurs États africains, dans l’indifférence quasi-totale, des Accords de Partenariat Économique (APE) déséquilibrés par un rapport de force à l’avantage du continent européen. Malgré les mises en garde nombreuses et répétées sur les effets dramatiques de tels accords sur le développement de la plupart des pays ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique), une partie de la classe politique, des négociateurs et États-membres, mettent en sourdine leur impact sur les populations au nom d’un ultra-libéralisme débridé mais censé profiter à tous. En coulisses, la Commissaire au Commerce Cécilia Malmström est donc sur le point de réussir un véritable coup de force : faire ratifier par les pays ACP des accords de...

Commerce / 05.07.2016

La Commission européenne  a rectifié mardi sa position sur la mixité de l’accord de libre-échange avec le Canada (CETA). La reconnaissance du caractère mixte du traité était une demande de tous les citoyens, parlementaires et gouvernements inquiets des effets dévastateurs du CETA. Mais l’effet d’annonce de la Commissaire au commerce Cecilia Malmström cache mal sa volonté tactique d’éviter les blocages éventuels des États membres en imposant une entrée en vigueur provisoire et globale du CETA. Dans le contexte post-Brexit et de crise de légitimité qui frappe les institutions, la Commission européenne ne pouvait continuer indéfiniment sa politique du « Business as usual » (link Accords commerciaux : Les gouvernements de l’Union européenne imposent le business as usual! ). Face à la...

Commerce / 26.02.2016

A la veille du Salon de l’Agriculture à Paris, les eurodéputés Maria Arena et Eric Andrieu s’inquiètent de l’offensive américaine sur l’agriculture européenne. Bruxelles, 26/02/2016 – Alors que le 12ème round de pourparlers de libre-échange UE/États-Unis (TTIP) touche à sa fin, les eurodéputés Maria Arena (S&D, BE) et Eric Andrieu (S&D,FR), qui ont eu accès aux documents de négociations, s’inquiètent de la tournure des négociations. Pour Marie Arena, membre de la commission du Commerce International, “les textes des négociations de l’accord, disponibles à la lecture au Parlement européen, justifient nos craintes ! Les trois démarches offensives des États-Unis visant à faciliter l’accès de l’agro-business américain sur le marché européen, à remettre en cause le soutien que nous apportons à notre agriculture et à...